vendredi 20 novembre 2015

Astuce pour ajouter une complication Netatmo à votre Apple Watch

Si vous avez un station météo Netatmo alors vous êtes probablement quelqu'un d'heureux. Si vous avez une Apple Watch, sous Watch OS 2 peut-être aimeriez-vous y afficher des complications pour afficher la température extérieure, ou intérieure ou le niveau de CO2 de votre salon ?

Pas de chance, Netatmo dans son absolue bonté n'en propose pas. Heureusement, il existe une application tierce sur iOS qui récupère els infos de votre Netatmo et qui elle peut afficher des complication sur votre Apple Watch.

Cette appli c'est Netatmo Comfort (pas édité par Netatmo). Une fois synchronisé eavec votre station via le site de Netatmo, elle autorise l'Apple Watch de les afficher sur le cadran d'accueil.

Bonus, même si l'appli  iOS est assez tristoune, toute en noir, je trouve son affichage plus simple et plus clair que celui de Netatmo himself.  D'un coup d'oeil on voit notamment els courbes de température sur une journée, une semaine, un mois et un an. Top.

Comment bloquer les messages de mise à jour système sur iOS (iPad, iPhone)

Tous les jours, Apple me rappelle sympathiquement que mettre à jour mon iPhone et mon iPad vers une nouvelle version de iOS. Et tous les jours je refuse pour ne pas me retrouver avec un engin devenu - bizarrement-  super lent d'ici un an.

Si comme moi vous trouvez ce rappel systématique pénible, il existe une façon très simple de le bloquer.

Tout d'abord, il faut bloquer le téléchargement automatique des mises à jour système d'Apple. Pour ce faire, allez dans Réglages > App Store et iTunes Store et là, décochez l'option "Mises à jour".

Ensuite, allez dans Réglages > Général > Stockage et utilisation d'iCloud > Gérer le stockage et là, identifier la mise à jour iOS en attente et supprimez là ! Pas de souci, vous pourrez toujours la re-télécharger plus tard.

Et voilà, plus de notifications intempestives.

Bien sûr, à titre personnel, je prends le "risque" de laisser des failles ouvertes dans mon téléphone mais c'est un risque mesuré au regard du fait que j'ai ai marre d'acheter un nouveau téléphone tous les 3 ans sous prétexte que le précédent est devenu trop lent.

D'ailleurs fait amusant, vous remarquerez que jamais une mise à jour système ne dira "attention, cette mise à jour rendra votre téléphone plus lent" bien au contraire, la plupart vantent des "améliorations de performances". Et pourtant, avec le temps, nos chers petits iphones finissent toujours par être d'une lenteur... Obsolescence programmée vous avez dit ?

Mon Wi-fi est désactivé, je supprime les emails sensibles, je n'utilise pas Facebook, ni iCloud, je n'enregistre pas mes cartes bleues... bref je crois que je limite tout de même le risque.


jeudi 15 octobre 2015

Comment réaliser facilement une vidéo de promotion pour votre site web

Je ne vous refais pas l'intégralité du pitch, les vidéos sont partout en ligne désormais et toutes les études le disent, elles boostent le taux de transformation sur votre site web.

Il existe aussi un bon paquet de services en ligne pour créer facilement une vidéo de promotion de votre produit ou service : voice de Adobe, Animoto, Wideo etc...

Finalement, plus dur c'est de décider ce que l'on doit dire dans cette vidéo.

Un client souhaitait que je lui en réalise une, j'ai donc regardé une 20aine de supers vidéos de promotion pour déterminer les bonnes pratiques.. et ô stupéfaction, j'ai réalisé que toutes étaient basées sur le même procédé narratif.

Ce procédé narratif est construit sur une série de questions auxquelles vous devrez répondre.

1- Quelle est la situation actuelle ?
2- Quel est le problème ?
3- Quelle est votre solution à ce problème ?
4- Comment fonctionne votre solution ?
5- Quels sont ses avantages ?
6- Que doit faire le visiteur maintenant ?

Voilà un exemple avec la vidéo de promo de la fondation Gates :



Avec la grille de question, ça donne :

1-Quelle est la situation actuelle ?
Tout le monde a besoin de faire caca, c'est naturel.

2- Quel est le problème ?
Beaucoup de gens n'ont pas de toilettes, leur caca pollue et propage des maladies.

3- Quelle est la solution à ce problème ?
Réinventer les toilettes

4- Comment fonctionne votre solution ?
énergie solaire, etc...

5- Quels sont ses avantages ?
On recycle le caca en engrais et en eau

6- Que doit faire le visiteur maintenant ?
Rassembler nos effort et aider la fondation à financer son projet.

Et voilà, à vous de jouer !


dimanche 13 septembre 2015

3 mois avec l'Apple Watch : un compte-rendu

Déjà 3 mois que l'Apple Watch Sport est à mon poignet. J'ai pu aller au travail avec, partir en vacances également, l'utiliser dans la plupart des situations normales : en déplacement, au sport, au repos etc... L'éventail de situations doit être assez vaste pour offrir une vue complète.

Avant tout, un belle montre
De façon générale, l'Apple Watch ne quitte plus mon poignet. Je suis assez surpris de lire des remarques du type : "mais à quoi ça sert ?". Pour moi, l'Apple Watch est avant tout une montre et à ce titre... elle donne l'heure... et elle le fait très bien.

Certes avoir l'heure pour 400 euros, c'est cher mais il existe des montres bien plus chères. De ce strict point de vue, je considère que l'Apple Watch est une belle montre, très agréable à porter. Elle est discrète (dans sa version sport noir, personne ne l'a remarqué dans mon entourage, ça me va très bien), élégante. Chaque matin, je prends du plaisir à me saisir de l'objet, bien équilibré, aux matériaux nobles et aux finitions impeccables.

Je ne suis pas du tout amateur de belles montres, mais à présent je comprends le plaisir que peuvent y trouver les passionnés, finalement pour un prix modeste. On est pas à X000 euros comme d'autres marques de luxe. Et je ne pense pas jamais acheter une montre à un tel prix, trop risqué, trop ostentatoire...

Une belle montre... riche en fonctionnalités
L'Apple Watch est tout de même plus qu'une belle montre. En plus de l'heure, elle propose en bonus bon nombre de "complications", ces petits cadrans supplémentaires qui apportent d'autres informations. A considérer l'Apple Watch comme ce qu'elle est - une montre donc - il est difficile de lui trouver une concurrente mécanique aussi versatile.

Existe t'il d'autres montres de 400 euros qui affichent sur un même écran les phases de la lune, l'heure du coucher du soleil, l'heure des marées, la date bien sûr, un chronomètre, un minuteur, la température ? Aucune. Même à 100.000 euros, cela n'existe peut-être pas, ça demanderait un niveau de complexité mécanique trop important.

Et pourtant, j'utilise chacune de ces complications tous les jours. Le chronomètre pour courir, le minuteur pour mon thé, l'heure des marées pour surfer, la température pour mettre une petite laine...

Donc non seulement l'Apple Watch est une belle montre en tant qu'objet mais c'est aussi une montre extrêmement pratique... et à ce stade on a même pas encore commencé à parler de tout le reste.

Et un mini-ordinateur connecté
Ensuite bien sûr, il faut aussi parler de tout ce que l'Apple Watch est capable de faire. Il y a le trackeur d'activité, que j'utilise intensément. Les différentes notifications - emails, messages, calendrier, twitter, skype - qui permettent de ne plus sortir le téléphone de la poche ou de le laisser dans un sac à l'autre bout de la maison.

Il y a aussi Siri, incroyablement efficace pour dicter un message, lancer une application, ajouter un rendez-vous au calendrier, programmer un réveil...

Vous l'aurez compris je suis positivement convaincu que l'Apple Watch... sera un bon produit quand elle aura réglé ses problèmes de jeunesse.

Des regrets, des regrets...
Je trouve son interface globalement confuse. Elle manque aussi de fluidité et d'astuce dans les interactions. En plus, la montre est assez lente à réagir ce qui est le plus ennuyeux dans son usage courant. J'espère que la mise à jour du système vers Watch OS 2 dans 3 jours améliorera la situation. Et la mise à jour n'a absolument rien changé, c'est d'une lenteur terrifiante.

Autre reproche, l'écran est trop fragile. Je l'ai rayé de façon nette en passant trop prêt d'un mur. On parle d'un matériau presque aussi solide que du diamant ? Vaste blague, un mur en béton a suffit à le rayer, c'est frustrant et finalement inévitable.

Enfin et non des moindres, la pauvreté en application. C'est le désert ! certes il y en a des dizaines de milliers mais elles font toute plus ou moins la même chose (météo, to do list, quelques jeux, des news... moui bof...) . la situation semble un eu évoluer. pas plus tard que ce matin, j'ai vu une appli capable d'analyser le swing d'un joueur de golf. Mais où est la même chose pour le tennis par exemple ? Pour l'heure aucune application de radio capable de diffuser via Wifi puis bluetooth sans passer par l'iPhone... triste.

En conclusion
L'Apple Watch est une excellente montre, avant tout. On attend désormais énormément d'Apple, de façon intrinsèque, force est de constater qu'on en veut toujours plus de la part de la marque à la pomme qui a pris l'habitude de modifier nos habitudes depuis quelques années. Aussi, réaliser une belle montre, riche en fonctionnalités inédites n'est - pour beaucoup de gens -  plus suffisant. Il faut une "killer app" pour en justifier l'achat. Peut-être arrivera t'elle, peut-être pas. En l'état, je la trouve satisfaisante dans son rôle de montre hors-normes en attendant mieux ;-)

samedi 1 août 2015

Une solution si l'application Mail de Mac OS X plante

Après une réinstallation complète de mon système (suite à un changement de mac), j'ai eu un petit souci avec l'application Mail d'Apple. Impossible de la lancer sans plantage : roue multicolore sans fin au pire des cas, au mieux accès à l'historique des emails sans pouvoir en lire le contenu.

Solution pour résoudre ce bug :

1- tapez la combinaison MAJ-CMD-G
pour ouvrir le recherche de dossier

2- indiquez ce dossier :
~/Library/Containers/com.apple.mail/Data/Library/Preferences
3- repérez le fichier com.apple.mail.plist

4- déplacez le sur le bureau et relancez Mail.
Si le souci est résolu, il ne reste plus qu'à supprimer le fichier de votre bureau.

jeudi 16 juillet 2015

OVH et la Wii U : quand jouer en réseau relève du calvaire (et la solution)

Je suis donc chez OVH pour mon ADSL. Et j'ai donc une Wii U. Les 2 séparément fonctionnent très bien. Par contre, lorsque vous essayez de jouer en réseau avec cette configuration, c'est la cata.

En résumé : la Wii U se connecte très bien à internet mais dès que l'on veut jouer en réseau par exemple à Mario Kart, ça ne fonctionne plus. On obtient inlassablement des erreurs de connexion du type 118-0516 et consorts.

Après quelques heures passées à éplucher les forums OVH, il semble que le problème vienne des modems Thomson TG784n et le TG788.

Nintendo préconise diverses solutions :
- activer UPnP tout simplement
- faire une redirection de ports UDP de 1 à 65535 vers la wii
- mettre la wii en DMZ

Pour ce qui est de l'UPnP : OVH l'active par défaut. Le souci ne vient donc pas de là.

Pour la redirection de port, avec une telle plage, ça ne fonctionne pas chez OVH. J'obtiens un message d'erreur qui m'indique que un de ses port est déjà utilisé par une autre application. (sans préciser quel port ni quelle appli, ce serait trop facile sinon). Et de toute façon, un message d'un tech de chez OVH sur leur forum semble indiquer que ce port est utilisé en dur par le routeur sans possibilité de le modifier. Bref, pas de bol d'air ici non plus...

Reste donc la solution de mettre la Wii U en DMZ. Un terme barbare qui signifie que la console est placée en dehors du réseau local, accessible directement depuis l'extérieur en tête de pont. Ainsi on bypass les blocages éventuels. C'est la solution qui semble fonctionner chez moi.

Mais ce ne fut pas si simple. D'abord parce que l'interface de la box Thomson de OVH est horriblement confuse. Ensuite elle est bugguée et donc le passage en DMZ est assez chaud par ce moyen. Heureusement, OVH propose depuis quelques temps une autre façon d'administrer sa box, depuis une interface web plus claire, plus simple et pas buggée.

Ensuite, le Wifi en WPA ne fonctionne - en théorie - pas pour jouer en réseau sur la Wii U, c'est Nintendo qui le dit. Donc il faut acheter un adaptateur USB Ethernet. Ceci dit tentez le coup sans ethernet, dans mon cas le Wifi a fini par fonctionner. Vous pouvez aussi passer la sécurité de votre Wifi en WEP.

1- Commencez par vous loguer dans votre espace client chez OVH. Il faut ensuite activer la gestion de la box depuis l'interface web. C'est dans l'onglet "configuration". Il faut attendre 20 minutes pour que ce changement soit effectif. le temps d'aller boire un café histoire de rester bien éveillé.

J'ai fait une capture récapitulative ci-dessous (cliquez sur l'image pour agrandir) :


2- Maintenant il faut définir une adresse IP fixe pour la Wii car c'est cette adresse IP qui va permettre de d'identifier quel élément du réseau sera en DMZ (la wii en l'occurence).  Cliquez sur "Paramétrer les baux DHCP", sélectionner votre ligne XDSL puis identifiez votre Wii sur le réseau avec son adresse MAC (l'adresse physique de sa carte réseau). L'adresse MAC de votre Wii, vous la trouverez en allumant la Wii et en allant des les paramètres réseau depuis l'écran d'accueil. Copiez-collez l'IP correspondante comme le montre l'écran ci-dessous :


3- Maintenant, on va placer la Wii dans la DMZ. C'est simple il suffit d'indiquer l'adresse IP de la Wii, celle que vous avez copié-collé juste avant. Votre connexion va se couper pendant quelques minutes, c'est normal.

4- C'est pas encore fini !!! Il faut ensuite désactiver le pare-feu. Hop !

5- Maintenant, rendez-vous sur votre Wii. Il faut aller dans les paramètres réseau, sélectionner votre connexion, cliquez sur "Modifier" en haut à droite puis assigner une IP fixe (la même que plus haut) donc pas attribuée en DHCP de façon à ce que votre Wii ait toujours la même IP quand elle se connecte à votre routeur. Indiquez le masque de sous-réseau 255.255.255.0 et enfin l'adresse de votre routeur (la passerelle), chez OVH c'est souvent 192.168.1.254 par défaut. Sauvegardez, revenez sur l'écran puis indiquez un DNS primaire, 8.8.8.8.

OUF ! AYÉ ! Normalement, redémarrez la wii, vérifiez qu'elle a bien l'adresse IP attribuée, vérifiez que vous pouvez aller sur le net avec son navigateur et connectez vous pour jouer à Mario Kart et autres Smash Bros Melee en réseau ! Note : ce tuto fonctionne aussi pour la Nintendo DS :-)

Un dernier détail : si malgré tout cela vous n'arrivez toujours pas à jouer en réseau, essayez de faire un hard reset de la box. C'est à dire, appuyez pendant 20 secondes avec un trombone sur le bouton reset, quand ca clignote bleu relâchez et attendez. Retestez le jeu en réseau, si ça ne marche -encore - pas, refaite la manip de mettre votre Wii U en DMZ et débranchez électriquement le modem avant de retenter votre chance.

 EDIT : malgré ces modification, j'avais tout de même un taux d'échec important pour me connecter. J'ai contacté le SAV d'OVH - toujours fantastique franchement - qui m'a indiqué que, effectivement, près de 40% des paquets et des pings de la box vers la Wii U se perdent.  Diagnostique : soit le câble ethernet est foireux, soit c'est l'adaptateur USB - Ethernet (ou alors le port ethernet de la box). je penche pour l'adaptateur qui est une merdouille chinoise pas chère. J'ai résolu le souci en revenant sur du Wifi et en passant tout simplement en WEP, moins sécurisé mis moins bloquant semble t'il... A suivre...

EDIT 2 : bon, malgré tous les efforts du monde, je n'arrive toujours pas à me connecter de façon normale en réseau que ce soit sur Mario kart ou sur Splatoon.  Il y a du mieux mais devoir faire 5 tentatives avant de rejoindre une partie, c'est lassant. Alors, virage à 180°, j'ai opté pour une autre solution : j'ai acheté un répétiteur wifi pour étendre la couverture wifi de... mon voisin qui m'a sympathiquement filé les accès à sa Freebox. Et miracle, tout fonctionne. même en WPA. En résumé : il y a un gros gros souci avec la box Technicolor de OVH. Espérons une mise à jour, je déménage dans quelques mois, je ne reprendrais pas OVH sinon :-( dommage sur le reste ils sont très bon.

A bientôt sur le circuit !!!


mercredi 1 juillet 2015

Comment déboucher des WC : guide complet pour ne pas finir plumé

Et là, c'est le drame. WC bouchés, journée galère, vessie dilatée... Voilà un guide en X étapes pour vous sortir du pétrin.

1- La ventouse. C'est le plus évident. En général ça ne marche pas mais il faut commencer par là.  Si vous n'en avez pas assez grande, vous pouvez en fabriquer une. MODE Mac Gyver  : ON. Prenez un balais à frange (ceux qui lessiver le sol) , recouvrez la partie à frange d'un sac plastique et scotchez le au manche solidement. Recommencez avec un second sac. Et voilà une ventouse géante gratuite.  Ensuite, huile de coude.

2- Si ça ne marche pas c'est que c'est trop bien coincé OU que le blocage est plus bas dans le tuyau et qu'il y a peut-être un appel d'air avant le bouchon (une arrivée d'eau d'un étage du dessus, un tuyau de douche...). Il faut passer au desktop. Laissez agir 24 heures.

3- Si ça ne marche pas, essayez le furet. Achetez-en un de bonne qualité, ca sera toujours utile. passer le furet depuis la cuvette des wc elle même est assez difficile  à cause du siphon. Il faut dévisser le regard qui doit se trouver dans le prolongement  du tuyau d'évacuation vertical derrière la cuvette des toilettes. Vous pouvez aussi percez un trou dans un tuyau le plus près possible du sol, vous le reboucherez avec une vis hermétique munie d'un  joint en caoutchouc qu'on peut acheter pour quelques euros en magasin de bricolage.

4- Toujours pas ? l'heure est venu de se munir d'acide. Mode Breaking Bad : ON. Achetez de l'acide chlorhydrique.  2 grosses bonbonnes de 5 litres. la bonbonne revient à 7 euros. ATTENTION, manipulez avec précaution ! Lisez bien la notice. Bah oui, c'est de l'acide quoi.  Videz une bonbonne dans la cuvette, laissez agir. Normalement, en 5 minutes c'est réglé.

5- Si ça ne marche pas, retentez le coup avec la seconde bonbonne toute la nuit. Ventilez bien car ca dégage des vapeurs toxiques. Eloignez els enfants etc...

6- Si toujours pas de toilettes débouchées alors il faut appeler un déboucheur professionnel. Comptez 80 euros l'intervention.  En pratique, il mettra une sonde dans le tuyau d'eau qu'il propulsera à l'aide d'une forte pression de l'ordre de 250 bars soit depuis un regard intérieur ou extérieur à votre bâtiment soit depuis un trou pratiqué comme expliqué plus haut.  Vous trouverez ces professionnels dans les pages jaunes en cherchant à "assainissement".  L'opération dure environ 30 minutes.

Assurez vous du délais de garantie de l'opération. Il n'est pas rare  que 15 jours à 1 mois plus tard, les tuyaux se rebouchent encore.Demander 3 mois de garantie c'est correct et signez un contrat.

Une fois son travail terminé, repasser un peu d'acide chlorhydrique  pour détartrer les tuyaux et éviter un éventuel rebouchage à cause d'aspérités calcaires.

mercredi 24 juin 2015

Un dock Apple Watch en impression 3D

Le chargeur de l'Apple Watch à la fâcheuse tendance à glisser de ma table de nuit. Solution : lui adjoindre un dock (ou un stand). Seulement voilà : c'est cher. 

Heureusement, un dock d'Apple Watch c'est assez petit et pas très compliqué finalement. Deux très bonnes raisons de le fabriquer soi-même. J'ai tenté le coup dans du bois. Je suis passé à deux doigts de perdre un doigt. Geek un jour, geek toujours, je me suis donc tourné vers l'impression 3D. 

Ca faisait un moment que je voulais découvrir ce procédé. J'ai donc envoyé un modèle 3D trouvé sur Thingiverse (fichier .stl ici) à un ami qui fait de la vente et de la location d'imprimantes 3D et tient aussi un Fablab. Et puis je suis allé squatter chez lui pour assister à la naissance de l'objet.

Voilà le dock Apple Watch en version numérique, prêt à être imprimé sur une MakerBot.


Quelques paramètres d'impression avant l'export, notamment la quantité de filament utilisée (29 grammes, ce qui revient à 90 centimes), une résolution de 0,2 mm et la présence d'un raft, c'est à dire d'un support de base lui-même imprimé.


Ensuite, on lance l'impression 3D et la magie opère. Voilà le début :


Le milieu :


et la fin de l'impression 3D.


Pendant le processus, l'imprimante 3D indique le % de l'objet qui a déjà été réalisé et la température de la tête d'impression.


Pour ne pas "gaspiller" de filament, l'intérieur du stand d'Apple Watch a été réalisé avec une jolie structure alvéolaire façon Maya l'abeille.


Et finalement, voilà donc le dock Apple Watch fin prêt. Comptez 2 heures pour obtenir ceci.


Et avec la montre :